EVOLUTION CAPILLAIRE

Hello! J’ai fais un bilan de mon évolution capillaire et je voulais le partager avec vous, pour celles qui cherchent de la motivation.J’ai des photos pour illustrer qui datent de 2014 sachant que j’ai big shopé en Février 2013. Le BIg shop c’est le fait de transiter des cheveux défrisés aux cheveux naturels. ça peut se faire en rasant tous les cheveux comme moi (pour les personnes qui ne savent pas gérer deux textures) ou en coupant au fur et à mesure les parties défrisées  jusqu’à avoir les cheveux totalement naturels.

Je vous ferai un autre post sur ma routine capillaire sur les trucs et astuces pour prendre soin de vos  cheveux naturels et/ou défrisés.

Mon big shop n’a pas été difficile vu que j’avais tout le temps les cheveux rasés et quand j’ai voulu les laisser pousser j’ai juste refait la coupe très courte que j’avais déjà puis j’ai commencé à faire des soins. 

2013 – 2015

8 ou 9 mois séparent ces deux photos (peep the quality though). Entre les deux photos j’avais encore taillé les cheveux parce qu’ils étaient un peu défrisés puis j’ai laissé pousser jusqu’en février 2014 (cf photo en noir et blanc). J’utilisais principalement du beurre de karité et un shampoing sans paraben que j’achetais à Dakar (j’ai oublié le nom). Je n’avais pas encore connaissance des huiles et j’apprenais encore à manipuler la texture de mes cheveux.

 

Les photos datent de Juin 2014 – Février 2015 et Juin 2015. J’ai fait des coiffures protectrices avec des braids, nattes collées et tissages jusqu’en Septembre 2014 où j’ai arrêté carrément les perruques et tissages.

Quand je suis arrivée en France, j’ai commencé à utiliser les huiles de chez AromaZone en Février 2015 et commencé à faire des bains d’huiles et en me documentant encore plus pour prendre soin de mes cheveux à cause du changement de climat. Surtout que j’étais en Bretagne où il fait très froid et il ne m’était pas aussi facile de faire les coiffures protectrices comme je le voulais au Sénégal.

Les deux premières photos ont été prises la même journée, j’ai pris une photo avant et après mon lissage fait au salon boucles d’ébène de 2015. Mes cheveux ont été lissés avec les produits Naked Hair Products par la marque américaine Essations. On m’a lissé les cheveux trois jours durant avec comme protection un des produits de la marque à base d’acides aminés. Comme c’était mon premier lissage depuis mon retour au naturel en 2013, j’appréhendais de ne plus retrouver mes cheveux bouclés. Et je n’ai pas aimé avoir les cheveux lisses bizarrement (même si c’était super bien fait) mais j’ai retrouvé mes boucles petit à petit quelques jours après comme sur la photo suivante. Çà m’a permis de voir ma longueur même si beaucoup de cheveux ont été coupés au niveau des pointes et il me manquait du volume.

Les cheveux poussaient à leur rythme mais j’avais beaucoup de fourches, j’ai commencé à revoir ma routine que j’essaie d’améliorer chaque année suivant les résultats.

Pour avoir une idée de ma longueur je mesure la longueur de mes cheveux quand je coupe les pointes chaque 5 à 6 mois. Je les lave, je fais des twist puis je coupe les pointes et je prend une photo pour comparer (vous faites comment pour mesurer votre longueur?). J’étais très assidue jusqu’à ce que je commence à gagner de la longueur et du volume. Faut croire que c’est plus facile de s’occuper des cheveux quand ils sont courts ou mi-longs.

2016-2018

 

En début 2016 je faisais beaucoup de bantu knots out (je ferai un tutoriel prochainement, ça fait un bon moment que j’en ai pas fait!) et j’ai commencé à utiliser des poudres indiennes et marocaines comme l’Amla, le Rhassoul, l’argile verte et le Shikakai pour donner du volume et de la brillance à mes cheveux d’où leur texture un peu lisse. J’ai commencé aussi à fabriquer mes propres cosmétiques à base de beurre de karité et d’aloe Vera.

J’ai toujours eu à utiliser le beurre de karité depuis mon big shop, je fais ma propre chantilly avec des huiles et d’autres ingrédients de la pharmacopée africaine et mes cheveux ne peuvent se lasser de cette recette.

J’ai eu l’impression que mes cheveux ne poussaient pas, qu’ils stagnaient mais c’était souvent dû à l’humidité durant certaines saisons et le shrinkage. Il m’était plus facile de contrôler ma longueur quand ils étaient plus court (je l’ai dit trois fois je pense).

Au cours de l’année 2016 j’ai eu une routine simple que je continue jusqu’à maintenant : faire un bain d’huile, un masque aux poudres et/ou un masque protéiné aux œufs une fois par mois (ce qui me fait deux ou trois soins approfondis par mois). Puis quotidiennement j’hydrate avec mon leave-in à base d’eau et d’aloe vera et chaque deux ou trois jours je nourris avec la chantilly de Karité.

 

Fin 2016 j’ai pratiquement arrêté les coiffures protectrices à cause des différents booking que j’avais, il fallait que j’y aille avec les cheveux naturels. J’ai préféré les twist avec mes cheveux que je pouvais facilement défaire et refaire. J’ai réduit le rythme de mes soins approfondis avec une routine plus légère toujours avec la chantilly, le leave-in et des huiles pour sceller l’hydratation.

Il faut noter aussi que je bois beaucoup d’eau, je mange une banane tous les matins et comme j’ai une carence énorme en fer je prends aussi de la ferritine. Le manque de fer me faisait perdre énormément de cheveux mais j’arrive à les contrôler grâce aux traitements. J’avais essayé de prendre des compléments alimentaires pour éviter la casse et maintenir la longueur mais MAUVAISE idée. Je me suis retrouvée avec des boutons énormes sur le visage et le menton et je n’ai franchement vu aucun changement niveau capillaire si ce n’est que mes ongles qui ont beaucoup poussé (Hé oui j’ai des cheveux blancs comme vous pouvez les voir).

1                                                                           

Milieu 2017 j’ai remarqué que les poudres indiennes et ma routine sont bien incorporées par les cheveux. Ils poussent bien que je n’ai pas fait de coiffures protectrices durant toute l’année à part les twist faits avec mes propres cheveux.

Mon seul problème c’est le démêlage et le peigne. J’ai peur du peigne ce qui fait que j’essaie de démêler au maximum avec mes doigts. Vu que je les hydrate souvent ce n’est pas un problème de les démêler avec mes doigts mais ça me fait des fourches à la longue.

Ce que j’ai appris jusque là c’est « Less is More » et qu’il faut adapter sa routine en fonction de la texture de ses cheveux. J’ai les cheveux très crépus et très fins qui s’emmêlent et qui shrink (rétrécissement des cheveux au contact de l’humidité) rapidement donc je dois hydrater les longueurs et les pointes très souvent pour éviter la casse au maximum.

Les coiffure protectrices entre 2015 et 2016, je me coiffais le plus souvent seule, ça me prenait énormément de temps mais j’ai pu serrer à ma guise les braids (oui j’ai aussi peur de me tresser).

Je mettrai continuellement des photos pour 2018 et je compte peut-être me remettre aux perruques pour les coiffures protectrices pour moins manipuler mes cheveux. J’aimerais aussi améliorer ma routine et refaire une nouvelle recette de chantilly à base de beurre de karité. Comme dit plus haut je ferai un article complet pour détailler ma routine capillaire de 2016 et 2017. C’est une routine assez simple pour cheveux défrisés et naturels. J’ai également testé mes produits capillaires fait maison sur mes sœurs qui sont toutes naturelles et avaient également big shopé (Mind you, leurs cheveux poussent plus vite que les miens).

Update 2018

Photos prises en Mars 2018, je suis moins assidue aux soins depuis le début de l’année, je n’ai pas encore fabriqué mes produits qui sont en rupture de stock mais mes cheveux ont l’air d’être en bonne santé. J’ai coupé les pointes fin Janvier à cause des fourches

N’hésitez pas à me laisser vos avis et me poser vos questions pour des informations supplémentaires.

 

Crédit Photo Illustration : Sébastien FAYE

7 thoughts on “EVOLUTION CAPILLAIRE

  1. J’adore ma puce c Faty. J’aimerai bien avoir des cheveux avec du volume et afroo..j’ai essayé beaucoup de produits mais rien .j’ai des cheveux cassants et je veux avoir une belle longueur.j’adore ce que tu fais.

    1. Salut Faty merci beaucoup 🙂 pour les cheveux je vais faire un article sur ma routine et comment l’adapter à ses propres cheveux
      Pour l’instant tu as les cheveux défrisés ou naturels? Et tu utilises quels produits?

    1. Merci beaucoup 🙂 J’avais redécouvert mes cheveux et j’aimais beaucoup mon petit Afro. Et aussi les tissages me grattaient beaucoup mdrrr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *