BABY FEVER

Quelles sont vos relations avec vos Neveux/Nièces ou les enfants de vos amis? Pour ma part j’adore ma nièce, je passe énormément de temps avec elle et c’est comme si je papotais avec ma meilleure amie. Je pense avoir toujours eu ce besoin de protéger les enfants, de prendre soin d’eux et ce depuis toujours. Que ce soit avec mes petites cousines ou les enfants de mes voisins. Eh oui je n’avais aucune limite quand il s’agissait de passer du temps avec eux. Je dis souvent que j’en veux beaucoup mais je me demande si s’occuper des enfants des autres et éduquer ses propres enfants revient au même? Il y a peut-être des paramètres à tenir en compte comme le fait de donner une éducation d’abord à nos propres enfants, ce qui n’est forcément pas le cas quand on s’occupe de ceux de nos proches.

Je trouve ces petits êtres intéressants et nous apprenons beaucoup d’eux. Ils nous ramènent à nous remettre en question, à réapprendre et découvrir parce qu’ils posent beaucoup (même trop) de questions. Ils ont cette soif d’apprentissage et ils nous font comprendre le vrai sens et l’importance de nos parents. Toutes les personnes autour de moi qui sont devenues parents ont ressenti ce besoin de remercier les leurs parce qu’ils ont enfin compris que ce n’était pas aussi facile. C’est quand même un cadeau du ciel et un cadeau il faut le protéger, le chérir, en prendre soin et le protéger.

Malheureusement il y a des enfants qui sont abandonnés et qui n’ont pas cette chance de connaître l’amour d’un parent ou l’amour tout court. C’est pour ça qu’il est aussi important d’éduquer les enfants avec amour et dans l’amour. C’est comme ça qu’ils pourront faire du bien autour d’eux tout en les préparant à la vie et à ce qu’elle ne soit pas toujours rose.

Ma nièce, comme beaucoup d’enfants que je rencontre, est très curieuse et ouverte sur ce qui se passe autour d’elle. Elle ne comprend pas encore certaines choses (par exemple pourquoi ses copines jumelles fêtent leur anniversaire le même jour) mais elle sait qu’elle peur compter sur nous pour lui expliquer et l’accompagner sur les étapes de la vie. C’est là qu’un parent doit jouer son rôle parce qu’il doit faire en sorte que son enfant lui fasse confiance, qu’il soit à l’aise pour lui confier certaines choses et qu’il n’ait pas peur d’échouer. Il arrive que les enfants aient peur de l’échec et des représailles et ça les emmène souvent à se recroqueviller sur eux. Nous devons les parler, toujours les parler, certes pas comme nos meilleurs amis mais leurs complices et  protecteurs.

Ce n’est pas toujours aussi facile surtout pour un parent seul, des parents très jeunes ou des parents avec un enfant en situation d’handicap de savoir comment s’y prendre. Il y a une grande part de naturel naissant de l’affection et de l’amour qu’on a systématiquement pour son enfant. Mais est-ce qu’il existe une éducation standard? J’ai souvent côtoyé des parents célibataires et je pense que l’on souhaiterait donner à notre enfant ce cocon familial entouré de ces deux parents mais les aléas de la vie font que l’on se retrouve dans des situations non souhaitées. Ces personnes sont mes modèles, elles sont fortes, elles grandissent en âge et en sagesse avec leurs enfants et elles ont pu trouver le juste milieu pour que leurs enfants ne ressentent pas l’absence de l’un des parents.

Vous l’aurez compris, je pense avoir un Baby Fever (depuis longtemps quand même Haha) mais je voulais féliciter et encourager tous les parents qui me lisent. Ce n’est pas toujours aussi évident mais vous avez avec vous un cadeau qui peut donner du sens à votre vie et vous pousse à aller plus loin.

Crédit Photos : YVES TASSY & SEBASTIEN FAYE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *